Site Complet

Marais de Saint-Fulgence (QC087)

Recherche

Marais de Saint-Fulgence (QC087)

Saint-Fulgence, Québec

Latitude 48,438°N
Longitude 70,911°O
Altitude 0 - 10m
Superficie 13,51km²

Description du site

Le marais de Saint-Fulgence est situé près de la localité du même nom, sur la rive nord de la rivière Saguenay. Il comprend le secteur intertidal composé d'eau saumâtre qui s'étend du cap à la Loutre au cap des Roches ainsi que la flèche littorale qui s'étire sur 650 m à l'intérieur de la rivière Saguenay. La partie la plus basse du site est largement dénudée en raison des forts courants qui existent à cet endroit. Un peu plus haut, la zone moyenne, qui est recouverte par les eaux des marées moyennes, abrite le scirpe d'Amérique (Scirpus americanus) et des joncacées. La zone intertidale est aussi parsemée de marelles et de blocs de pierre qui ont été laissés par le passage des glaciers. Il est à noter qu'une partie du marais a été détruite pour permettre la construction de la route 172, qui borde le site au nord. On retrouve également des champs cultivés, des bosquets d'arbres et quelques parcelles de végétation dense en bordure du site.

Oiseaux

Le marais s'avère l'une des plus importantes haltes migratoires pour les oiseaux aquatiques dans la région du Saguenay–Lac Saint-Jean. Jusqu'à présent, plus de 210 espèces y ont été répertoriées. Parmi ces espèces, deux s'y retrouvent en nombre significatif au niveau continental; il s'agit de la Bernache du Canada et de la Grande Oie des neiges. La Bernache du Canada (s.e. interior et canadensis) fréquente le site lors de la migration printanière, et, durant cette période, on peut y dénombrer jusqu'à 9000 individus. La Grande Oie des neiges (s.e. atlantica), qui y est aussi présente durant cette période, atteint des proportions comparables avec 8000 individus recensés en 1988. Ces deux données représentent plus de 1 % de la population pour chacune des espèces. Le Goéland argenté compte aussi parmi les espèces qui fréquentent le marais au printemps; 3000 individus y ont ainsi déjà été dénombrés en 1995, ce qui correspond à plus de 1 % de la population nord-américaine pour cette espèce. Enfin, parmi tous les limicoles qui se retrouvent à ce site durant la période migratoire, seul le Bécasseau violet atteint un nombre significatif avec 136 individus recensés en 1988, ce qui représente environ 1 % de la population nord-américaine pour cette espèce. Il est à noter que cette espèce regroupe en général moins d'individus que le maximum qui a été établi en 1988.

Durant la période de nidification, le site héberge également le Râle jaune, une espèce vulnérable au niveau national. Cette espèce y est en effet observée régulièrement depuis 1959, et jusqu'à 8 adultes y ont déjà été entendus en 1991. Ce relevé démontre bien l'importance que possède ce site pour cette espèce durant la saison de nidification; peu de sites au Québec abritent en effet autant d'individus et peu de sites présentant une aussi grande étendue propice à l'espèce sont fréquentés par cet oiseau. Parmi les autres oiseaux nicheurs, on compte un petit nombre de Bruants de Le Conte (nicheur occasionnel) et de Bruants de Nelson (nicheur régulier).

Enfin, durant la période migratoire, le site accueille à l'occasion un petit nombre de Faucons pèlerins (une espèce menacée au niveau national), de Hiboux des marais (une espèce vulnérable au niveau national) et de Grèbes esclavons.

Enjeux de conservation

Grâce au Plan d'aménagement nord-américain pour la protection de la sauvagine, Canards Illimités et la Fondation de la faune du Québec ont pu acheter la propriété en vue d'assurer sa préservation. Le terrain a été remis à la municipalité de Saint-Fulgence en 1991. On retrouve aujourd'hui un centre d'interprétation et un centre de réhabilitation des oiseaux en bordure du site, le long de la route 172. Le développement à la fois immobilier et récréatif qui est entrepris à proximité du site pourrait se traduire par une perte d'habitat pour les oiseaux, le dérangement de ces derniers et d'autres menaces reliées à ce genre d'activités.

Catégories ZICO Habitats Usages Menaces Potencielles ou Existantes Status de Protection
Quiscale rouilleux
Nombre Année Saison
452017Printemps
302016Automne
1352015Automne
Goéland argenté
Nombre Année Saison
3 0001995Printemps