Site Complet

Estuaire de la rivière Restigouche (NB001)

Recherche

Estuaire de la rivière Restigouche (NB001)

Dalhousie, Nouveau-Brunswick

Latitude 48,074°N
Longitude 66,470°O
Altitude 0m
Superficie 150,83km²

Description du site

La lagune et l'estuaire de la rivière Tabusintac se situent à l'intérieur de la péninsule acadienne, à environ 50 km au nord-est de la localité de Chatman, dans le nord-est du Nouveau-Brunswick. Ce site, d'une superficie de 4382 ha, possède une grande diversité d'habitats parmi lesquels on retrouve des vasières, des marais salants, des dunes de sable, des plages sablonneuses, des étangs salés, des îlots et des forêts côtières constituées d'épinettes noires et de pins gris. La baie intérieure du site est protégée de la mer par un cordon littoral et un réseau de dunes qui s'étendent sur une distance de 15 km. De vastes étendues de zostères marines poussent dans cet environnement protégé, ce qui contribue à la santé de l'écosystème et est particulièrement apprécié par la sauvagine. La végétation du site, dominée par l'ammophile, la gesse maritime et le caquillier édentulé, est typique des plages de la région.

Oiseaux

L'estuaire de la rivière Restigouche a été identifié comme une Zone importante pour la conservation des oiseaux en grande partie en raison du nombre de Macreuses noires qui s'y arrêtent au cours de la migration printanière. Au cours des dernières années, plus de 11 000 Macreuses noires y ont en effet été observées à partir de la mi-avril ou de la fin d'avril jusqu'à la fin du mois de mai. Il a été rapporté que les oiseaux arrivaient dans les 24 heures suivant le moment où l'eau se libère des glaces et que le nombre d'individus de cette espèce demeurait constant jusqu'à la fin de mai, c'est-à-dire que l'arrivée ou le départ ne s'effectuait pas de façon graduelle. Le nombre d'oiseaux dans ce secteur représente entre 3 et 14 % de la population nord-américaine de l'Est pour cette espèce, une donnée qui indique que l'on ne connaît pas précisément l'état de la population de cette espèce.

En plus des Macreuses noires, le site accueille la Macreuse à front blanc, le Harle huppé et, dans une moindre mesure, le Grand Harle lors des migrations. Le site héberge aussi jusqu'à 5 couples de Balbuzards pêcheurs au cours de la saison de nidification et il a été noté que l'Eider à duvet utilisait également le secteur comme aire d'alimentation.

Enjeux de conservation

Le port de Dalhousie est régulièrement utilisé comme un lieu d'embarquement et de débarquement de produits pétroliers, de produits miniers, de produits provenant de l'usine de produits chimiques locale et d'importantes cargaisons de papier. L'usine de pâtes et papiers ne déverse actuellement pas, voire très peu, de polluants directement dans l'eau. Aucune mesure de conservation n'est présentement en place à l'intérieur de ce site.

Catégories ZICO Habitats Usages Menaces Potencielles ou Existantes Status de Protection
Macreuse à bec jaune
Nombre Année Saison
11 0001997Printemps
11 0001996Printemps
Garrot d'Islande
Nombre Année Saison
422015Automne
1402014Automne